Quand une partie de “l’élite” s’imagine être à l’avant-garde de l’intelligence artificielle

Petit coup de gueule du matin… je viens de tomber sur une vidéo trai­tant de la France, du pro­grès, de l’Intelligence Arti­fi­cielle… et des Gilets Jaunes ! Kesako ? Per­son­nelle­ment, je me suis qual­i­fié plus d’une fois de Tran­shu­man­iste, mais dans le sens où je pense que la tech­nolo­gie peut apporter au monde plus de béné­fices que de prob­lèmes. Le véri­ta­ble écueil, il est humain, ou plus pré­cisé­ment, notre nature ani­male qui tend rester vio­lente, ter­ri­to­ri­ale, avec des rap­ports basés à la fois sur la coopéra­tion et les rap­ports de force. Et je n’oppose pas pro­grès et tra­di­tion. Dans mon esprit, l’un ne rem­place pas l’autre. D’ailleurs, je suis plutôt con­ser­va­teur à plus d’un titre, attaché à la terre, et totale­ment opposé au volet socié­tal actuel … car rien ne devrait être imposé dans ces change­ments. Bref, je ne peux pas abor­der ce sujet dans un arti­cle de blog. Mais je n’ai rien à voir avec des types comme cet Lau­rent Alexan­dre… Regardez cette vidéo, elle est assez courte, et on en repar­le juste après.

Mais quel immonde per­son­nage, mépris­able et méprisant ! Mais vous savez ce qui est pire que ce rebut de l’humanité, ce sont ces gens qui l’ont écouté, qui, par leur silence ont acqui­escé … lui ont lais­sé dire qu’ils étaient des Dieux et les Gilets Jaunes… des abrutis con­géni­taux qui n’ont pas la capac­ités intel­lectuelles pour être utile au sys­tème. Ils auraient dû le chas­s­er, l’enduire de goudron et de plumes…

Par ses éloges ridicules, il les détourne de la vérité: tout le monde sera rem­plaçable et surtout les pro­fes­sions intel­lectuelles ! Et surtout ce type qui n’apporte rien à la société et qui veut impos­er au monde une dystopie tech­nologique ter­ri­ble… Finale­ment, ils n’auront que ce qu’ils méri­tent ces nor­maliens, ces poly­tech­ni­ciens qui l’ont écouté sans mot dire… 5 ans après être sor­tis de for­ma­tion, ils seront obsolètes et les prochains les met­tront au rebut. Ce n’est pas la tech­nolo­gie qui est mau­vaise, mais la façon dont on l’utilise. Si on laisse les tech­nocrates, ces pseu­do élites l’utiliser à leur seul béné­fice, alors l’avenir leur don­nera rai­son.

Ce sont eux qui cherchent l’affrontement, ce sont eux qui veu­lent impos­er leur vision du monde et qui ont mal­heureuse­ment le pou­voir de le faire. Car, nous fai­sions con­fi­ance en “nos élites”. Nous les croyions “bien­veil­lants”, puisque vivant au milieu de nous. Mais ce n’est plus le cas. Ces gens sont des mer­ce­naires apa­trides dont le seul objec­tif est de faire avancer leur car­rière. Con­sid­ér­er les autres comme des êtres inférieurs qu’on doit aider, c’est le pire mépris de classe que je con­naisse.

Ce type par­ticipe à “fab­ri­quer” de futurs tech­nocrates décon­nec­tées des réal­ités qui auront le même dis­cours. Cer­tains ont pen­sé que leur race était supérieure en leur temps… d’autres raison­nent en terme de classe, mais c’est du pareil au même. Alors, par pitié, on peut être technophile, aimer l’Intelligence Arti­fi­cielle et la sci­ence en général, et ne rien avoir à faire, sur le fond ou la forme, avec ces âmes per­dues.

Prenez les cours de Sir­aj Raval sur l’IA — je suis per­suadé qu’ils sont d’un plus haut niveau que tout ce qu’on peut enseign­er dans ces écoles éli­tistes.  C’est comme ces MBA… tous ces financiers qui, plus intel­li­gents que les autres, ont créé les bases du plus grand effon­drement économique de mémoire d’homme… La véri­ta­ble con­nais­sance est dans la société dans son ensem­ble, ce sont les leçons de l’Open Source. L’intelligence col­lec­tive, comme chez les abeilles, est présente chez les humains, j’en suis per­suadé.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :