Gladys: Votre “Jarvis” domotique / Raspberry Pi

Vous avez tou­jours rêvé d’avoir quelqu’un qui pense à vous, règle votre réveil, pré­pare votre café ou éteint les appareils élec­triques au moment de votre départ ? L’assistant con­nec­té Gladys s’en charge, en fonc­tion de vos habi­tudes. Plus besoin de compter sur une deux­ième maman! Gladys cen­tralise toutes les don­nées des vos objets con­nec­tés afin de con­naitre vos habi­tudes de vie.

gladys_votre_assistant_domotique_intelligent_-_2016-10-23_16-42-03

Pierre-Gilles Ley­marie, étu­di­ant en fil­ière génie infor­ma­tique de l’UTC est à l’origine du pro­jet. Il y a 3 ans, il a élaboré une pre­mière ver­sion de ce logi­ciel:  « C’est en voy­ant l’assistant Jarvis du film Iron Man que l’idée m’est venue, les tech­nolo­gies con­nec­tées exis­taient, il suff­i­sait de les agréger et d’y ajouter une intel­li­gence arti­fi­cielle ».

Gladys intè­gre l’intelligence arti­fi­cielle pour anticiper vos futurs besoins. Par la cen­tral­i­sa­tion de toutes les don­nées, il va appren­dre à con­naitre vos habi­tudes, vos envies vos souhaits.

Gladys est un pro­gramme open-source fonc­tion­nant notam­ment sous Rasp­ber­ry Pi. Son code source est dis­po sur GitHub, et repose sur Node.js, lui per­me­t­tant de tourn­er aus­si bien sur Lin­ux, Mac ou Win­dows.

Pour pou­voir garder Gladys allumée 24h/24 sans con­som­mer il est mieux de l’installer sur un Rasp­ber­ry Pi.

Vous installez rapi­de­ment Gladys sur votre Rasp­ber­ry Pi avec la méth­ode décrite sur le site.

gladysproject_gladys_your_home_assistant_on_your_raspberry_pi_built_with_node-js_-_2016-10-23_17-05-28

Gladys se con­necte à un pan­el d’API pour vous con­naître au mieux, et mieux vous aider au quo­ti­di­en.

Exem­ples d’utilisation:

  • Réveil au son d’une douce voix, d’une musique calme.
  • Allumer la lumière de la cui­sine, et déclenche la cafetière automa­tique­ment. Une lumière oubliée chez vous ? Éteignez-la à dis­tance via votre smart­phone.
  • Ouver­ture des stores suiv­ant vos heures habituelles
  • Télécharg­er quelque chose, enreg­istr­er quelque chose? Con­nectez vous à  Gladys qui en fera la demande sur votre Free­box
  • Des scé­nar­ios intel­li­gents — Avec Gladys, créez des scé­nar­ios pour tout, automa­tisez vos tâch­es du quo­ti­di­en pour ne plus avoir à penser à tout.
  • Avec des tags NFC col­lés partout dans la mai­son, vous pou­vez déclencher des actions lorsque vous entrez, lorsque vous vous couchez, regardez un film
  • Relié à un fri­go con­nec­té de type Sam­sung T9000, il pour­rait anticiper de faire les cours­es à votre place, et ain­si de suite.
  • Vous voulez créez votre sta­tion météo?
  • votre suivi activ­ité sportive et des alertes si vous avez du retard
  • met­tre en place des alertes lorsqu’une per­son­ne est allongée (perte de con­nais­sance, …) via sms ou free par exem­ple — ou lorsque le bracelet con­nec­té détecte un prob­lème de rythme car­diaque
  • Analyse du som­meil:  il vous préviens quand vous ne dormez pas assez.
  • lancez-vous et créez votre appli pour que le cuiseur moulinex se lance suiv­ant vos horaires ou quand vous l’appelez.
  • ou encore la ges­tion de votre serre ou de vos pots de fleurs comme le Par­rot pot.
  • Ges­tion de la musique et des playlists
  • Cal­culer un temps d’itinéraire
  • Récupéra­tion des Mails

screenshot_gladys

Les périphériques:

L’objectif de Gladys est d’être com­pat­i­ble avec le max­i­mum de périphériques. Chaque com­pat­i­bil­ité est ajouté à Gladys via des mod­ules dévelop­pés soit par le pro­jet, soit des mem­bres de la com­mu­nauté.

  • Les ampoules:  Philips Hue et les lam­pes low-cost Milight.
  • Les pris­es con­nec­tées :  pris­es Wi-Fi style Wemo Insight Switch ou des pris­es 433Mhz comme les pris­es Phénix.
  • Les détecteurs de mou­ve­ment: pour l’instant des détecteurs de mou­ve­ments 433Mhz et des détecteurs d’ouverture de portes sans-fil.
  • Les périphériques Z-Wave via le mod­ule Gladys Z-wave.

Voir ce banc d’essai des appareils Wemo de Belkin. On peut le cou­pler à un Arduino. Je n’ai par con­tre pas pu déter­min­er s’il pre­nait en compte le pro­to­cole X10 qui évite la com­mu­ni­ca­tion par ondes. Il doit être pos­si­ble moyen­nant quelques mod­ifs d’adapter le sys­tème.

Voici un exem­ple con­cret four­nit par le créa­teur lui-même : « Il est 8h, Gladys me réveille car elle sait qu’à 9H je dois aller tra­vailler, et que je mets, selon mes préférences, 30 min­utes pour me pré­par­er, et que selon l’état actuel du traf­ic, je vais met­tre 30 min­utes en voiture pour aller au bureau. Elle a vu grâce à une API de météo qu’il pleut dehors, et en prof­ite pour me le sig­naler au réveil. »

Vous pou­vez “par­ler” (écrire pour l’instant) avec Gladys, et lui envoy­er des mes­sages pour lui don­ner des ordres («Je ren­tre» «allume la lumière» etc).

Pour accéder à Gladys, c’est très sim­ple. Ren­dez-vous sur votre nav­i­ga­teur inter­net, sur n’importe quelle machine présente sur le réseau local où tourne le Rasp­ber­ry Pi. Puis tapez l’URL: http://gladys.local . Pour alléger la charge de la Rasp­ber­ry Pi, (lim­itée en CPU), il cou­plez le sys­tème avec un Arduino. Il se branche sur la Rasp­ber­ry Pi via son port USB. Mais avant cela, il vous fau­dra l’installer !

Voici quelques tutos intéres­sants:

La ver­sion 3.0 de Gladys entrevoit la pos­si­bil­ité de par­ler directe­ment à Gladys et d’utiliser le machine learn­ing à cet effet.

Vous avez sure­ment plein d’autres idées dont vous voudriez nous faire part? Si vous voulez dévelop­per votre pro­pre mod­ule, vous pou­vez vous ren­dre sur cette page. Un forum assez act­if a égale­ment été mis en place.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :