Microsoft Malmö devient Open Source: Faire de l’IA avec Minecraft

On s’est demandé pourquoi Microsoft, en 2014, avait racheté Mojang, l’éditeur de Minecraft pour 2,5 mil­liards de dol­lars, sans son créa­teur Markus “Notch” Pers­son.

Des mil­lions de per­son­nes jouent à Minecraft pour recréer leur vision 3D. Microsoft a pen­sé à la suite : y met­tre de l’intelligence arti­fi­cielle, on peut le voir sur le blog de Mojang. L’idée est basée sur le fait que le jeu Minecraft est un proces­sus d’apprentissage, il faut se famil­iaris­er avec les nuances du jeu, une intel­li­gence arti­fi­cielle peut donc appren­dre de ce jeu de blocs. Elle pour­ra analyser com­ment l’humain répond aux prob­lèmes, ses dif­férentes approches et ses modes de col­lab­o­ra­tion.

En gros, le but est de dévelop­per un PNJ qui apprend tout seul !

minecraft malmo

C’est la clé de la créa­tion de sys­tèmes qui peu­vent aug­menter l’intelligence humaine — et éventuelle­ment nous aider avec tout: de la cui­sine et faire la lessive à la con­duite et l’exécution des tâch­es dans une salle d’opération.

Minecraft per­met un essai de masse pour l’IA: c’est un jeu ouvert avec extrême­ment de défis et d’opportunités pour la recherche de solu­tions créa­tives, le raison­nement spa­tial et tem­porel, la col­lab­o­ra­tion et plus”, a déclaré Marsh Davies, directeur de la com­mu­ni­ca­tion de Mojang. “En d’autres ter­mes, il partage beau­coup des défis aux­quels nous sommes con­fron­tés dans le monde réel et il per­met de com­bin­er dif­férents types de con­nais­sances … des bases de la nav­i­ga­tion à la com­préhen­sion de la dynamique sociale.”

L’intelligence arti­fi­cielle com­mence en ne sachant rien de son envi­ron­nement ou des buts dans le jeu, et doit avancer en tra­vail­lant. L’IA doit en appren­dre davan­tage sur l’escalade des collines, éviter la lave, com­pren­dre l’importance de la lumière et de l’obscurité, et finale­ment com­pren­dre les récom­pens­es et les objec­tifs, tout en util­isant les mêmes méth­odes et ressources qu’un humain. Selon Fer­nan­do Diaz, chercheur sur le pro­jet: “nous essayons que le pro­gramme apprenne, par oppo­si­tion à la pro­gram­ma­tion qui est capa­ble d’accomplir des tâch­es spé­ci­fiques”.

On peut aus­si jouer sur le fac­teur temps pour accélér­er l’apprentissage.

Le pro­jet Malmö a été mis en place sous le nom d’AIX (comme un cer­tain Unix d’IBM, oui), dans un lab­o­ra­toire de recherche à Cam­bridge au Roy­aume-Uni. Microsoft a fait créer une plate-forme open source mais le sys­tème était aupar­a­vant disponible pour un groupe restreint de chercheurs en infor­ma­tique spé­cial­isés dans l’intelligence arti­fi­cielle.

Minecraft sera donc un ter­rain d’essai pour la recherche en intel­li­gence arti­fi­cielle avancée, disponible pour les débu­tants et les pro­gram­meurs expéri­men­tés sur GitHub via une licence open-source.

Minecraft est très proche du monde réel à bien des égards», a déclaré Jose Her­nan­dez-Oral­lo, pro­fesseur à l’Université Tech­nique de Valence, en Espagne, qui a fait par­tie de l’aperçu privé. “Il y a telle­ment de pos­si­bil­ités.

Selon Mojang, tout développeur peut utilis­er le code source du pro­jet Mal­mo pour met­tre en place des solu­tions d’intelligence arti­fi­cielle pou­vant être testés dans Minecraft (l’apprentissage de la machine ou la prise de déci­sion autonome).

Minecraft est une plate-forme par­faite pour les développeurs, elle com­prend un mod pour la ver­sion Java et le code. Ces deux com­posants peu­vent exé­cuter sous Win­dows, Lin­ux ou Mac OS.

En out­re, les développeurs peu­vent utilis­er un lan­gage de pro­gram­ma­tion avec lequel ils se sen­tent à l’aise.

Selon le chercheur Kat­ja Hoff­man, la dif­fu­sion publique de la plate-forme aidera les gens à dévelop­per de nou­velles façons d’aborder l’apprentissage par ren­force­ment. En d’autres ter­mes, l’enseignement d’un ordi­na­teur pour com­pren­dre et rem­plir les tâch­es attribuées. “Nous essayons de met­tre les out­ils qui per­me­t­tront aux gens de faire des pro­grès sur des ques­tions de recherche dif­fi­ciles”.

Tester l’intelligence arti­fi­cielle dans un jeu présente de nom­breux avan­tages: coûts, temps, nom­bre de per­son­nes par­tic­i­pant (et non rémunérées!). En réal­isant un test sur une machine qui doit effectuer une tache, s’il y a une erreur et de la casse, il faut répar­er la machine.

MC_Education_WebPage_50_1920x820

Et la pratique  ?

Bon, on com­mence par où pour tester ? Déjà, on peut télécharg­er un build adap­té à sa con­fig­u­ra­tion.  Ensuite, on décom­pacte le tout et on va dans le réper­toire “Minecraft” et on lance “LaunchClient.bat”. Ça va don­ner un truc comme ça:

Après, je vous engage à tester sous Python en allant dans “Python_Examples”, vous trou­verez un “Tutorial.PDF” qui con­tient une bonne base pour démar­rer l’étude.

Minecraft Education Edition

Minecraft est, de plus, util­isé pour enseign­er le développe­ment aux enfants, avec la ver­sion Minecraft Edu­ca­tion Edi­tion prête à être poussée cet été (ear­ly access)

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :