Neuralink, l’interface cerveau-machine de Musk

Neu­ralink est une start­up améri­caine neu­rotech­nologique qui devel­oppe des implants cérébraux d’in­ter­faces neu­ronales directes, cofondée par Elon Musk en 2016. On en sait plus sur Neu­ralink depuis la con­férence ani­mée par Musk ce jour. Le fonc­tion­nement de l’in­ter­face a été dévoilé, mais égale­ment le fait qu’un pre­mier patient pour­rait être relié au dis­posi­tif dès 2020.

Ce qu’il faut retenir:

  1. La liai­son entre les élec­trodes et l’ordinateur sera assurée par des threads ou « fils » flex­i­bles, d’une largeur de 4 à 6 µm.  L’interface pour­rait com­pren­dre « jusqu’à 3 072 élec­trodes par matrice répar­ties sur 96 threads »
  2. Ces fils seront reliés à une puce spé­cial­isée per­me­t­tant de déchiffr­er, net­toy­er et ampli­fi­er les sig­naux émis par le cerveau.
  3. Le tout sera mis en place par un robot neu­rochirur­gi­cal, conçu spé­ciale­ment pour l’insertion des threads avec une extrême pré­ci­sion. Pour installer ces fils, il fau­dra percer 4 trous de 8 mm dans la boîte crâni­enne via un ray­on laser.
  4. inter­face actuelle est un port USB‑C, mais Neu­ralink tra­vaille à la créa­tion d’un sys­tème sans fil.
  5. Une appli­ca­tion dédiée per­me­t­tra d’u­tilis­er le tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :