SQLite

Bib­lio­thèque écrite en C qui pro­pose un moteur de SGBDR acces­si­ble par le lan­gage SQL. Ne requiert pas l’installation d’un serveur, tra­vaille directe­ment à par­tir d’un sys­tème de fichiers. Vrai­ment très léger (<500Ko) et sim­ple d’emploi (le code source tient dans un seul fichi­er: sqlite3.c). Domaine Pub­lic.

News:

  • Févri­er 2017: Sor­tie de la ver­sion 3.17. Pas d’évolution majeure, mais un gain de per­for­mances.

Logi­ciels tiers:

Car­ac­téris­tiques:

  • Implé­mente en grande par­tie le stan­dard SQL-92 et des pro­priétés ACID (mais pas entière­ment).
  • Moteur de base de don­nées le plus util­isé au monde !
  • Max DB size: 140 To  et Max row size: 1 Go
  • Nom­breux bind­ings: C++, Perl, Ruby, TCL, Java, les lan­gages util­isant le frame­work .NET via un pilote ADO.NET, etc. Inté­gré à la bib­lio­thèque stan­dard de Python (v2.5+) et de PHP (v5+)
  • Pas de répli­ca­tion
  • Un seul proces­sus peut écrire dans la base

Infos et ressources:

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :