Google Self-Driving Car Project: On en est où ?

Au milieu des années 2000, le DARPA (ouais les même qui ont inven­té Inter­net) a organ­isé de grands défis autour des véhicules d’auto-conduite. Le pro­jet est alors dirigé par Sebas­t­ian Thrun, ancien directeur du Stan­ford Arti­fi­cial Intel­li­gence Lab­o­ra­to­ry et co-inven­teur de … Google Street View. L’équipe de Thrun a créé le véhicule robo­t­isé Stan­ley qui a rem­porté le DARPA Grand Chal­lenge 2005 et ses 2 mil­lions $ US.

Google X, fil­iale de Alpha­bet Inc, a repris le pro­jet depuis quelques années.

Quels sont les avan­tages de la voiture autonome?

Les décès sur les routes représen­tent plus de 1 mil­lions de morts chaque année dans le monde. Imag­i­nons donc un monde évi­tant ces 90% d’erreurs humaines qui créent des acci­dents, un monde où (zut, j’ai trop regardé slid­ers..) tout le monde pour­rait “con­duire”, de la per­son­ne la plus apte à la per­son­ne la plus hand­i­capée, du plus stressé au moins stressé. Là, votre état ne compte plus, il ne reste que l’état des routes à amélior­er, car pour ça, il faut des ban­des blanch­es, des sig­nal­i­sa­tions bien posées et votre voiture vous mène où vous voulez, en .

voiture connectée

Donc, oui, une voiture peut être piratée, mais votre corps et votre esprit le sont aus­si régulière­ment et très facile­ment par ces pubs en bord de route (com­ment ça vous ne regardez pas le pubs de soutif?), par la télé, le stress du tra­vail, le.….….….

Une voiture autonome per­met, out­re d’éviter les acci­dents ou de per­me­t­tre à tout le monde de cir­culer, d’augmenter la capac­ité de la chaussée et de réduire la con­ges­tion de la cir­cu­la­tion en rai­son de la réduc­tion du besoin pour les lacunes de sécu­rité et de la capac­ité de mieux gér­er les flux de traf­ic. Ces véhicules per­me­t­tent aus­si le soulage­ment des occu­pants du véhicule de tâch­es de con­duite et de nav­i­ga­tion, de réduire la police de la cir­cu­la­tion et la prime sur l’ assur­ance des véhicules…
Une enquête d’IBM a révélé que dans le monde entier, les con­duc­teurs urbains passent en moyenne 20 min­utes par voy­age à la recherche d’un park­ing.  De plus, 95% de la durée de vie d’une voiture se déroule en sta­tion­nement. Grâce à cette voiture, vous lui indiquez d’aller se gar­er et quand vous en avez besoin, vous l’appelez: que de temps gag­né !  Imag­i­nons donc dans toutes les grandes agg­los des Googlecar’lib non pol­lu­antes!

Com­ment sont les Google Car?

Ces voitures ont des cap­teurs conçus pour détecter des objets à la dis­tance de deux ter­rains de foot­ball dans toutes les direc­tions, y com­pris les pié­tons, les cyclistes et les véhicules, des ani­maux ou même des sacs plas­tiques. Le télémètre mon­té sur la par­tie supérieure est un Velo­dyne laser 64 fais­ceaux. Ce laser per­met au véhicule de génér­er une carte détail­lée en 3D de son envi­ron­nement. Le radar est intéres­sant car il per­met à la voiture de voir à tra­vers les objets et de com­pléter ain­si la ligne de visée. Ain­si, lors de tests, la voiture s’est arrêtée pour un cycliste qui était caché der­rière une rangée de haies
Le logi­ciel embar­qué traite toutes les infor­ma­tions pour per­me­t­tre à la voiture de nav­iguer sur la route en toute sécu­rité sans se fatiguer ou risque de dis­trac­tion du con­duc­teur, il peut dores et déjà prof­iter du paysage.

voiture autonome 2

Les ingénieurs appren­nent au véhicule à recon­naître tout type d’obstacle dont par­ti­c­ulière­ment les cônes oranges et les pan­neaux d’alerte.

Des essais ont lieu sur tout type de véhicule mais prin­ci­pale­ment sur:

  • 22 Lexus RX450h SUVs mod­i­fiées (15 à Moun­tain View en Cal­i­fornie et 7 à Austin, au Texas)
  • 33 pro­to­types (26 à  Moun­tain View et 7 à Austin)

L’équipe de Google a testé ses pro­to­types sur plus de 2,25 mil­lions de kilo­mètres en mode totale­ment automa­tique et 1,5 mil­lion de kilo­mètres avec un tes­teur à bord. Ces tests ont prin­ci­pale­ment été réal­isés en ville, ce qui est beau­coup plus com­plexe que sur les grandes routes. Pour en savoir plus sur les tests, vous pou­vez aller voir ce site. Depuis le début, il y a eu moins de 20 acci­dents, soit de la faute de la per­son­ne embar­quée, soit du fait d’un véhicule externe en faute (un genre que je con­nais, je m’arrête au stop, mais la voiture de der­rière a décidé de ne pas s’arrêter). Ces chiffres sont bien inférieurs aux sta­tis­tiques des véhiculés clas­siques.

Google peut ajuster le niveau d’agressivité dans le logi­ciel, per­me­t­tant de réa­gir plus ou moins rapi­de­ment aux événe­ments.

Les dernières ver­sions sont entière­ment élec­triques avec une autonomie d’environ 140km. Bon, je vous l’accorde, c’est peu. Mais ce n’est qu’un début.

voiture 2

Il reste toute­fois des con­di­tions dans lesquelles les véhicules sont assez peu testés, du fait de la dif­fi­culté: la neige et les fortes pluies (le véhicule ne peut pas détecter les nids de poule).

Google prévoit de met­tre ses voitures à la dis­po­si­tion du pub­lic en 2020. Il faut aus­si que la lég­is­la­tion se mette en place pour l’autoriser. La lég­is­la­tion a été adop­tée dans qua­tre États améri­cains et Wash­ing­ton, DC per­me­t­tant voitures autonomes mais deman­dant toute­fois volants et pédales ain­si qu’un con­duc­teur qual­i­fié à bord. Google se pré­pare à faire des tests dans 4 autres villes, per­me­t­tant cer­taine­ment de tester des cli­mats dif­férents.

voiture connectee 2

Des propo­si­tions ont aus­si été faites aux artistes de prox­im­ité afin de réalis­er des décors sur la voiture, vous pou­vez les voir ici.

Et les autres?

  • Pour rap­pel, Tes­la Motors a récem­ment pop­u­lar­isé la tech­nolo­gie de voiture sans con­duc­teur avec son pilote automa­tique sys­tème.
  • PSA tente de  com­mer­cialis­er une véri­ta­ble voiture autonome en 2018 mais néces­si­tant un con­duc­teur.
  • Renault-Nis­san a réal­isé des pro­jets pour 2020.
  • Audi, Mer­cedes et BMW ont des pro­jets en cours aux États-Unis et en Europe avec de pos­si­bles offres com­mer­ciales dans les mois à venir grâce au rachat du ser­vice de car­togra­phie «Here» pour rester indépen­dants des améri­cains.
  • Jaguar, lui s’est posi­tion­né pour 2024.

Le prob­lème quant à la com­mer­cial­i­sa­tion: la stu­pid­ité des mass­es. Même si, ces voitures se sont révélées être dix fois plus sûres que les voitures clas­siques, tout ce qui sera retenu sera un éventuel acci­dent trag­ique qui remet­trait tout en ques­tion, en oubliant toutes les vies sauvées par ailleurs.

ChristinePoster

Bon, pour ma part, j’attends tou­jours la com­mer­cial­i­sa­tion de celle-ci:

batmobile

sources:

http://www.reinventingparking.org/2013/02/cars-are-parked-95-of-time-lets-check.html

http://www.census.gov/prod/2012pubs/p70-131.pdf

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :